Rêves - Signification des rêves

La signification secrète des rêves
Par KarmaWeather - 17 juin 2020
© KarmaWeather by Konbi - Tous droits réservés

Photo de couverture par (source, licence) Modifications: cadrage

Dans cet article, nous tentons tout d'abord de donner une définition du rêve. Puis, nous établissons une liste des différents types de rêves et leur signification, avant de nous poser la question de la réalité du sens des rêves, aussi bien du point de vue profane, religieux, que scientifique.

Qu'est-ce qu'un rêve?

Le rêve est une production de l'esprit qui, si elle ne nécessite pas systématiquement d'être endormi, porte en elle des caractéristiques à la fois physiologiques et psychiques. Avant d'être en mesure de percer le secret des rêves et d'être capable d'interpréter les rêves qui nous ont le plus marqué, il nous semble utile de tenter en premier lieu de parvenir à une définition de la signification du rêve en prenant en considération la multiplicité des types de rêves possibles chez l'être humain. La signification et l'interprétation des rêves dépendra en effet en partie de l'état dans lequel se trouvait le rêveur au moment de la prise de conscience qu'il vient de vivre un songe qui porte peut-être en lui un sens caché qui mérite d'être investigué. Le degré de précision, de complexité, d'étrangeté d'un rêve, tout comme la capacité que l'on peut avoir à se le remémorer, sont extrêmement variables selon l'individu et les conditions du songe.

Les différents types de rêves

Parmi les différentes catégories ou formes de rêves possibles, nous pouvons distinguer le rêve éveillé, le rêve hypnagogique (au moment de l'endormissement), le rêve dans ses différentes variantes, y compris le cauchemar (pendant le sommeil paradoxal), la vision (prémonitoire ou prophétique) et l'hallucination. Voyons à présent la liste non exhaustive de différents types de rêves parmi ceux que nous venons de citer:

  • Signification du rêve éveillé

    Le rêve éveillé est un état de détente pendant lequel l'individu, allongé et les yeux fermés, se laisse entraîner dans une rêverie consciente, seul ou guidé par un psychothérapeute. Les images et les symboles qui apparaissent alors peuvent servir de matériel créatif aux artistes ou écrivains qui s'y prêtent, mais aussi de support thérapeutique pour les psychologues et psychanalystes qui l'utilisent comme technique de soin.

  • Signification du rêve hypnagogique

    Le rêve hypnagogique est un état de conscience intermédiaire (ou semi-conscience) qui a lieu durant la phase transitoire entre la veille et la première phase du sommeil. Le rêve hypnagogique peut induire la sensation de s'enfoncer dans son lit ou de tomber à mesure que l'on ne sent plus son propre corps. Il faut distinguer le rêve hypnagogique de l'hallucination hypnagogique, qui consiste, toujours dans la phase qui précède l'endormissement, à entendre une voix ou percevoir une présence, souvent en parallèle d'une sensation de paralysie passagère. Bien qu'il ne s'agisse pas à proprement parler d'une pathologie, les hallucinations hypnagogiques sont un trouble du sommeil qui peuvent nécessiter, surtout s'ils sont récurrent, de consulter un psychologue et même parfois un neurologue.

  • Signification du rêve lucide

    Le rêve lucide correspond à un état pendant lequel le rêveur a conscience qu'il est en train de rêver. Ayant en général lieu au moment de la phase d'endormissement ou pendant le sommeil paradoxal, le rêve lucide permet au dormeur de disposer de son libre arbitre et donc d'être capable, s'il le souhaite, d'influer sur le déroulement de son rêve. Le rêve lucide est parfois similaire aux expériences hors du corps qui ont pu être rapportées dans le monde réel et qui relèvent de la parapsychologie. Le rêveur se sent flotter au dessus de lui-même et tient alors un rôle de spectateur conscient de son propre rêve.

  • Signification du rêve manifeste

    Le rêve manifeste (ou précis) correspond au rêve que l'on est en mesure de noter au réveil. Le dormeur est dans un entre deux, il peut passer au stade du rêve lucide, ayant conscience que son réveil approche mais souhaitant tout de même prolonger son rêve en cours. Il s'agit souvent d'un rêve agréable plutôt que d'un cauchemar. Le cauchemar lui aussi peut être précis mais pour une toute autre raison. Effrayant et désagréable, la situation de mise en danger voire de mort imminente entraîne le réveil brutal du dormeur. La précision du souvenir lié au cauchemar relève alors plus de la dangerosité et du type de frayeur vécue que d'un déroulé précis et détaillé de chaque scène rêvée. Selon Freud, le rêve manifeste ne doit pas être pris en considération, car sa précision le rend trompeur et moins apte à une démarche d'interprétation psychanalytique qui nécessite plutôt l'exploitation de fragments épars à rassembler tels les morceaux d'un puzzle.

  • Signification du rêve récurrent

    Les rêves récurrents intéressent particulièrement les psychologues dans la mesure où ils seraient pour eux un indicateur tangible d'un déséquilibre psychique (SPT, anxiété, trouble obsessionnel-compulsif). Nombreuses sont les théories qui tentent d'expliquer le sens des rêves récurrents. Freud y voit le signe d'une névrose obsessionnel-compulsive là où d'autres l'interprètent comme un exercice biologique de simulation de la menace. En effet, les rêves récurrents ont souvent pour thématique la mise en danger du dormeur (rêver d'avoir les dents qui tombent, de perdre le contrôle d'un véhicule, de se retrouver nu en public ou d'être attaché). Ces théories qui voudraient rassembler tous les rêves récurrents sous un diagnostic commun résultant d'un trauma ou d'une psychose restent intéressantes mais imparfaites, car certains rêves récurrents sont agréables (rêver d'avoir la capacité de voler ou d'être avec son partenaire).

  • Signification du rêve prémonitoire

    Le rêve prémonitoire est à l'origine de la passion que toutes les civilisations ont toujours eu pour l'interprétation des rêves. Chaque roi ou empereur se devait d'avoir à sa cour un astrologue capable d'interpréter les présages cosmiques tout autant que les songes royaux. Si beaucoup pensent que les rêves prémonitoires sont avant tout des exercices d'auto-justification à posteriori, ils furent pourtant pris très au sérieux pendant des millénaires, de la Chine au Japon en passant par le monde gréco-romain, la Perse et l'Égypte antique, les Mayas et les Incas.

  • Signification du rêve prophétique

    Le rêve prophétique est un rêve prémonitoire dont la portée est religieuse avant d'être politique. Le rêve prophétique le plus célèbre est l'interprétation que Joseph donne à Pharaon de son rêve allégorique dans l'ancien testament (Genèse 41:1-36). Les religions ont par ailleurs une approche ambivalente du domaine des songes, ce qui est particulièrement le cas dans le christianisme. Les rêves ont une portée prophétique quand ils sont relatés dans les livres saints et qu'ils concernent les saints et les prophètes, qui deviennent les réceptacles des messages divins, souvent délivrés par l'archange Saint Michel. Tout autre rêve faisant l'objet d'une interprétation profane ou d'un récit apocryphe est en revanche considéré comme une vanité, au même titre que les prédictions et présages des astrologues. Rappelons quand-même l'épisode de la naissance de Jésus Christ, prédite et célébrée en premier lieu par des mages après leur lecture du ciel étoilé. Devenus par la suite des "rois mages" (à partir de la période des Pères de l'Église et dans certaines traductions des Évangiles qui ont suivi depuis), probablement pour atténuer leur qualité première d'astrologues, l'évangile selon Saint Matthieu les qualifie simplement de "mages venus d'Orient": "Jésus était né à Bethléem en Judée, au temps du roi Hérode le Grand. Or, voici que des mages venus d’Orient arrivèrent à Jérusalem et demandèrent : « Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu son étoile à l’orient et nous sommes venus nous prosterner devant lui." (Matthieu 2:1-2)

  • Signification du cauchemar

    Le cauchemar est un rêve particulièrement oppressant. Pendant un cauchemar, le rêveur a la sensation de vivre une situation inquiétante, douloureuse ou même effrayante et paniquante, tout en étant privé des outils qui lui permettraient d'échapper à cette situation désagréable. Si le cauchemar a parfois des origines physiologiques résultant d'une mauvaise digestion pendant le sommeil, il est souvent l'expression d'une période préoccupante vécue dans le monde réel. Le cauchemar permet alors souvent de trouver les clés d'interprétation d'une situation stressante et subie (menace de licenciement, changement de lieu de vie, problème affectif).

  • Signification d'une hallucination

    Les hallucinations sont l'expression momentané ou durable d'un dérèglement profond de la psychée, pendant lequel l'esprit ne parvient plus à faire la distinction entre les événements du monde réel et les constructions de son esprit. Les hallucinations peuvent être provoquées artificiellement par la prise de psychotropes (y compris l'alcool) tout comme elles peuvent être un des effets secondaires d'une fièvre importante (paludisme), d'une maladie psychotique ou de la malnutrition. Les hallucinations ne sont donc pas nécessairement associées à une période de sommeil, de même qu'elles ne se limitent pas à un seul sens. En effet, les hallucinations les plus courantes sont visuelles, auditives mais aussi olfactives. Là où les religions voient dans les visions mystiques de leurs saints des miracles et la preuve d'un contact direct avec le divin, les psychiatres auront tendance à diagnostiquer des phases de décompression accompagnées d'hallucinations.

Les rêves ont-il un sens?

Est-ce que les rêves signifient vraiment quelque chose? La signification des rêves et la détermination de leurs clefs d'interprétation préoccupent l'homme depuis l'aube des temps. Si le sens d'un rêve peut varier selon l'époque, la culture et la religion de celui qui cherche à l'interpréter et en tirer les enseignements cachés, l'importance donnée aux rêves dans l'éveil et le développement des civilisations est loin d'être négligeable. Souvent associés et amplifiés par l'utilisation de psychotropes exclusivement réservés aux prêtres, prêtresses et chamans (dont c'était une des fonctions premières en tant que liants entre les mondes physique et spirituel), les visions et songes prémonitoires avaient un rôle de présage de l'avenir permettant d'anticiper les catastrophes aussi bien que de s'assurer du moment opportun pour lancer une action militaire. C'est ainsi que les rêves ont pu parfois servir à justifier des actions politico-religieuses au détriment d'une raison qui eut été salutaire. Ce ne fut cependant pas toujours le cas puisque Jeanne d'Arc, dès l'âge de 13 ans, disait avoir entendu les voix de l'archange Saint Michel, de Sainte Catherine et Sainte Marguerite lui demander de bouter l'envahisseur anglais hors du royaume de France. En dépit de son destin tragique, elle parvint pourtant, de par la force de sa volonté, son courage et le charisme qu'elle tira de ses expériences prophétiques, à modifier le fil de l'histoire de France à une époque où les femmes avaient peu ou pas voix au chapitre. Là où les catholiques considèrent les voix de Jeanne d'Arc comme des événements miraculeux, au même titre que les visions de Bernadette Soubirous à Lourdes, la psychiatrie contemporaine préfèrera envisager des phénomènes hallucinatoires consécutifs d'un dérèglement de la psychée, tels que la schizophrénie peut en engendrer. C'est ainsi que deux visions du monde s'opposent, en tout cas en apparence. Pour les religions, l'harmonie dépend de l'accord du divin et de l'humain, de l'invisible et du visible, de l'esprit et de la matière. Aux yeux de la science, l'univers est régit par des forces physiques qui agissent aussi bien au niveau de l'infiniment grand que l'infiniment petit, selon des forces transcriptibles mathématiquement qui relient entre elles le temps, l'énergie et la matière.

Sachant que la géographie du cerveau étant beaucoup mieux connue aujourd'hui et qu'il est possible de décoder un certain nombre des réseaux neuronaux qui se créent en même temps que nous pensons, parlons, agissons et rêvons, la science des rêves a tendance à remplacer petit à petit les méthodes populaires d'interprétation empirique. De même, tandis que les neurologues s'intéressent aux rêves comme des outils pour mieux décoder le cerveau, ce sont surtout les psychologues, psychanalystes et psychiatres qui ont fait de l'interprétation des rêves leur pré-carré, au dépend des astrologues, devins et religieux qui en détenaient jusqu'alors les secrets. Les progrès dans la connaissance de la cartographie du cerveau, avec la capacité qu'a la matière grise d'imprimer des informations aussi tangibles que complexes (images, symboles, couleurs, textes, chiffre, paroles) au sein d'un réseau de quasiment 100 milliard de neurones, est porteur de grandes promesses pour comprendre les mécanismes des rêves, ce qui les déclenchent et peut-être même les raisons pour lesquelles nous faisons certains types de rêves à certains moments plutôt que d'autres. Pourtant, une connaissance scientifique des rêves, même si elle inclut la dimension interprétative dont s'était emparée dès la fin du XIXe siècle la psychanalyse naissante, suffit-elle à révéler au grand jour le sens profond de nos songes, dont on perçoit subrepticement les indices? Les religions et les sciences occultes, avec leur tendance à traiter l'inexplicable par l'expression de la foi ou la manifestation d'un mystère, sont-elle prêtes à partager les secrets qu'elles ont accumulé au fil des siècles?

Parmi les ouvrages de référence sur les rêves, nous pouvons mettre en exergue "La Vraie Clef des Songes", qui est un ouvrage édité en 1883 d'après des textes de Janus Lacinius, un alchimiste italien du XVIe siècle, qui a le mérite de rassembler sous la forme d'un dictionnaire des rêves les interprétations des songes de son époque. L'interprétation des rêves dépendant en grande partie de données statistiques archivées au cours des siècles et de leur analyse comparative selon les époques et les pays, ce type d'ouvrage, en dépit de ses formulations parfois surannées, apporte un éclairage utile à tous ceux qui souhaitent comprendre les secrets enfouis des rêves.

C'est probablement la raison pour laquelle le mystère persiste et pourquoi la recherche du sens des rêves reste un voyage fantastique encore à ce jour; il semble bien que certains rêves se répètent au fil de l'histoire, à des périodes différentes et dans des lieux variés. En effet, si certains rêves sont porteurs de symboles qu'il est facile de rattacher à des éléments de la vie courante, à défaut d'être en mesure de les interpréter facilement, d'autres semblent trop ancrés dans l'imaginaire onirique pour qu'ils ne constituent pas à eux seuls un liant invisible et immuable entre tous les hommes. Les historiens ont coutume de dire que l'Histoire a tendance à bégayer plutôt que de se répéter. Il semble par contre qu'il soit du propre de certains rêves de se répéter indéfiniment, comme si leur message dépassait le destin individuel du dormeur pour toucher l'intangible et peut-être même, qui sait, effleurer les origines de notre inconscient collectif et par là même l'une des raisons profondes de notre existence?

Entre les religions qui embrassent et rejettent à la fois les songes selon leur provenance, l'approche pseudo-scientifique de Freud qui interprète les rêves sous l'angle quasi exclusif de la sexualité et des névroses découlant d'un complexe d'Œdipe mal canalisé, les neurologues qui ont une vision mécanistique des rêves, dont le rôle serait similaire pour le cerveau à la façon dont le sommeil permet au corps de se reposer et de se régénérer, ou encore les interprétations empiriques de la littérature populaire, une synthèse qui puisse aboutir à une méthode universelle d'interprétation des rêves semble quelque peu compromise.

Au vu de toutes ces approches contradictoires, faut-il pour autant renoncer à chercher le sens des rêves? Nous ne le pensons pas. Car si le rêve a bien un sens commun à toute l'humanité, c'est qu'il nous encourage à toujours rester curieux, à ouvrir en permanence de nouvelles frontières par la force de l'esprit, à développer notre créativité et à dépasser nos limites. Le rêve est une porte ouverte sur un infini des possibles et le terreau fertile de l'imagination. Les rêves permettent aux hommes et aux femmes de rendre leurs rêves les plus fous réalité, par la seule force de leur volonté, nourris et soutenus par la croyance éphémère et fébrile qu'un monde meilleur reste toujours atteignable.

© KarmaWeather by Konbi - Tous droits réservés
Protection des droits d’auteur: Reproduction strictement interdite sans accord préalable. Toute infraction fera l’objet d’une demande DMCA auprès de Google.Avis de non-responsabilité: Veuillez noter que l’utilisation de plantes médicinales, sous quelque forme que ce soit, doit toujours être envisagée après consultation d’un médecin, en particulier pour les femmes enceintes ou allaitantes, ainsi que pour les jeunes enfants. De la même manière, les cristaux et les pierres ne peuvent être considérés que comme un support pour un traitement médical et jamais comme une substitution. Ils sont communément appelés cristaux de guérison pour leur action sur les chakras, sachant que ceux-ci n’ont aucune application dans la médecine moderne.